Comment choisir son photographe de mariage ?

Choisir le bon photographe est une sorte de parcours du combattant… Vous devrez déjà faire un tri entre les spams que vous recevrez dans votre boite mail, les prestataires qui vous tendront leurs cartes aux salons du mariage, ceux qui vous seront conseillés par vos amis et collègues de travail auxquels viendra s’ajouter la liste trouvée sur le joli blog mariage très en vogue… Difficile d’y voir clair…



A quel moment commencer ses recherches ?


Il n’y a pas de moment précis pour commencer ses recherches, le bon photographe se déniche partout. Commencer juste à le rechercher le plus tôt possible, après avoir trouvé votre lieu de réception et votre traiteur, car certains sont bookés jusqu’à une année à l’avance ! Le plus tard est entre 4 et 6 mois avant le mariage.



Comment choisir le bon photographe ?


Pour trouver le bon photographe, vous devez regarder son travail ! Commencez par savoir ce que vous voulez et demandez-vous quel type de photo vous aimerez, plutôt « Fine art », « drama » ou « fearless » ? Consultez son portfolio (le plus récent possible, car le travail du photographe évolue souvent avec le temps) ou une publication sur un blog.


Discutez avec lui : N’hésitez pas à lui demander de voir la totalité d’un reportage, et pas seulement les 10 photos qu’il aura sélectionnées pour mettre en avant son site internet. Vous verrez ainsi sa capacité à immortaliser les moments clés, tels que l'échange des alliances, le baiser devant le maire, l'entrée de la mariée ou les classiques signatures des témoins.


Lors de nos rendez-vous avec nos futurs mariés, nous amenons toujours notre ordinateur afin de montrer une plusieurs galerie en ligne, ainsi que deux livres photos (avec différentes couvertures).


A chacun son style !


Vous ne vous êtes jamais vraiment posé la question du photographe de votre mariage, et pourtant, il se peut qu’il devienne l’un de vos principaux sujets de préoccupation … En effet, après vos alliances et les souvenirs, il restera… Les photos !


Une fois que vous auriez défini votre budget, identifiez le style d’image qui vous plait le plus.

En ce qui concerne les photos de mariage, 3 styles principaux se distinguent. Forcément, ils vont aussi avec le style du mariage.



Le « fine art »


C’est souvent le style que l’on retrouve sur les blogs. On pense au style utilisé par José Villa ou Xavier Navarro, un style très en vogue : les images sont lumineuses, claires, les couleurs sont pastels, le ton est très doux voire romantique, le ciel est souvent blanc.



Le style « drama »


c’est l’opposé du Fine art : les couleurs sont plus dures, sombres et denses. C’est un style utilisé en cas de mauvais temps, ou si vous voulez mettre l’accent sur les grands paysages, les mariages rocks, en forêt ou en automne. Ingrid Lepan fait beaucoup de photos dans cet esprit.




Le « fearless »


les photos sont quelques fois en noir et blanc et les des lignes toujours épurées…Elles rappellent des photos de mode, un peu figées.


Votre photographe peut se trouver à la jonction de deux de ses mouvements, ou travailler en suivant les règles d’un quatrième. Il peut aussi apporter sa touche personnelle, sa « pate » comme on dit.


Le reportage photo, les photos posées ou photos « studios » ?


Tous les futurs mariés sont différents, et par conséquent leur attentes aussi. Posez-vous la question du type de photos que vous voulez : souhaitez-vous des photos dans un esprit « reportage » (c’est-à-dire avec peu de photos posées, principalement des photos prises sur le vif, un peu comme si le photographe vous suivez tout au long de la journée), ou si vous préférez des photos posées ou photos dites « studio » (photos plus figées mais avec de réelles mises en scène) ?



Victor choisi toujours les photos sur le vif, les émotions sont plus naturelles et sincères. Même les photographies de couple ou de groupes ne sont pas posées. Il saura vous guider et vous demander de vous faire des grimaces afin de rire, de vous raconter une anecdote, ou de repérer votre ouverture de bal afin de vous avoir toujours en mouvement et que vous soyez le plus vous-même.


Les autres questions à poser / points à vérifier


Le feeling : Quoi qu’il en soit, ami ou non, débutant ou expert, le point le plus important est le feeling : vous sentez vous à l’aise avec votre photographe ? Si la réponse est non, pas la peine d’aller plus loin.



Les prestamis


Cet article est également l’occasion de revenir rapidement sur la question des prestataires professionnels que vous connaissez parce qu’ils sont des amis, amis d’amis ou des membres de la famille.

Vous pouvez travailler avec quelqu’un de votre entourage si vous n’êtes pas trop exigeants.


Le principal risque est d’avoir des difficultés à lui exprimer un mécontentement, à lui dire clairement ce que vous voulez et à lui imposer certains de vos choix… réfléchissez bien avant de vous engager…


N'hésitez pas à nous contacter pour nous poser quelques questions, nous vous répondrons et rencontrerons avec plaisir !


Crédit photo : Victor Nativel - Julie et Victor